top of page

Retour en images sur la Fête du piment d'Espelette, au Pays Basque

Au Pays Basque, la célèbre fête du piment d'Espelette avait lieu le week-end dernier... retour, en images...

Épicez tout ! Ainsi avons-nous envie de nous exclamer chaque fois que l’on augmente un plat : axoa, pipérade, tarte au chocolat,

avec le génial petit légume basque réduit en poudre. C’est la seule épice française bénéficiant d’une AOP (Appellation d’origine protégée) et elle provient pourtant du Mexique, car c’est l’un des marins espagnols de Christophe Colomb qui l’aurait rapportée d’outre-Atlantique et introduite au Pays Basque. Le premier piment de la variété locale de Capsicum Annuum, surnommé Gorria, fut semé à Espelette dans les années 1650. Que de chemin parcouru jusqu’à la création d’un syndicat de producteurs en 1993, l’obtention d’une AOC (Appellation d’origine contrôlée) en 2000 "Piment d’Espelette – Ezpeletako Biperra", et enfin de l’AOP en 2002, qui regroupe dix villages et l’ensemble de la filière : plus de

deux cents producteurs suivant à la lettre un cahier des charges drastique, gage de qualité, ainsi que six transformateurs et dix reconditionneurs.

Vingt ans après l’obtention du précieux label, la fête du piment qui se tient à Espelette fin octobre rencontre un succès fou. Entre 20 000 et 30 000 personnes ont participé à sa 53e édition au cours du week-end dernier, émaillée de défilés de bandas, de confréries, fanfares, d’une cérémonie d’intronisation, d’une messe avec bénédiction des piments, de dégustations, de repas de gala et de spectacles de rue...

Crédit photos : Lionel Osmin et Cie

--

En savoir plus www.osmin.fr

--








14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page