Retrouvez nous sur :  facebook    Google+

Chenin

cheninLe nom et étymologie

Chenin semble provenir directement du Français « de chien » et laisse probablement entrevoir une origine ou un caractère sylvestre. Une autre hypothèse tend à rapprocher le nom du cépage du Mont Chenin en Touraine ce qui est tout aussi probable.

Les synonymes
La synonymie est assez forte tant en Sud Ouest qu'en Val de Loire, terre de prédilection du Chenin. Le chenin porte le nom de Couefort ou Qué Fort en Gascogne cela fait référence à son pédoncule de grappe fort et résistant. A noter que l'on retrouve se terme de Quefort aujourd'hui encore en Nouvelle Zélande. Il se nomme aussi Rougelin en Aveyron car il était cultivé de préférence sur des sols de rougiers (présence d'oxyde de fer dans le sol). Dans les Landes, il a pris le nom de Tite de Crabe soit en bon Français « mamelle de chèvre ». Cette dénomination vient sans doute de la conformation de la grappe assez grande et de la présence de mucron proéminent à l'extrémité des baies.

La couleur : Blanc

L'origine géographique
De part ses caractères ampélographiques et du fait de notre chauvinisme avéré, nous sommes amenés à dire que le Chenin semble trouver ses racines dans le Sud-Ouest de la France. C'est à partir des ports atlantiques de Capbreton, Messanges ou Bayonne qu'il aurait migré en même temps que le Cabernet Franc vers l'estuaire de la Loire. Il y aurait alors trouvé une bonne caisse de résonance et aurait été facilement adopté par les vignerons en remontant la Loire. Ces derniers revendiquent d'ailleurs la paternité de ce cépage. La vérité est peut être à mi-chenin !!!

Les filiations
Le Chenin peut être considéré comme appartenant à une sous famille des Folloïdes.

Les appellations qui l'utilisent et /ou zones de production majeures à l'étranger
Le Chenin est aujourd'hui un cépage mondialement connu. En France, il est l'un des principaux cépages des appellations du Val de Loire. Paradoxalement, il a été peu cultivé en Sud-Ouest, les autres cépages moins enclins à la pourriture lui faisant de l'ombre. Nous le retrouvons aujourd'hui encore dans les vignobles d'Entraygues et Fel ainsi que dans la zone de Limoux. A noter que le Chenin cultivé en Sud-Ouest est assez différent morphologiquement de celui du Val de Loire, ce qui s'explique par le fait que les deux populations ont dû se développer de manière indépendante depuis une source commune lointaine.

Le potentiel de production
Le Chenin est un cépage vigoureux et fertile. L'obtention de vins fins passe alors par une contrainte viticole forte. Il est très sensible à la pourriture grise, mais dans de bonnes conditions et sur des coteaux baignés de soleil et ventés il peut donner des vins moelleux faisant pâlir de honte nombre de grands liquoreux internationalement reconnus.

Les plus belles expressions / potentiel œnologique.
Il faut bien admettre que les plus belles expressions du Chenin sont à mettre à l'actif du Val de Loire. Les déclinaisons en vin secs ou moelleux y sont exceptionnelles tant d'un point de vue aromatique que gustative. En Sud-Ouest, il donne de vins aériens et fruités pouvant se décliner parfois sur des notes minérales de craie ou de pierre à fusil.

 

Tel +33 (0)5 59 05 14 66 – Fax :  +33 (0)5 59 05 47 09 – Email : sudouest@osmin.fr

Lionel Osmin et Cie - 6 Rue de l'Ayguelongue - ZI Berlanne - 64160 Morlaas