Retrouvez nous sur :  facebook    Google+

Accueil Cépages Cépages rouge Fer Servadou – Mansois – Braucol

Fer Servadou – Mansois – Braucol

braucolLe nom et étymologie

Le Fer ou Fer Servadou est le nom générique de ce cépage. Cependant, c'est un des cépages qui possède le plus de synonymes ayant chacun une explication linguistique. Nous y ferons référence dans le paragraphe suivant. Fer est la traduction en langue française de « Hèr » en occitan, dérivant lui-même de « Ferus » en latin, ce qui signifie « Sauvage ». Servadou se rapporte à la lange d'Oc : Servador = qui se conserve bien. Nous pouvons l'appliquer à la fois aux baies de ce cépage de troisième époque qu'aux vins produits.

Les synonymes
La synonymie est importante, chaque région s'est appropriée le nom du cépage en rendant compte de ses aptitudes viticoles.
Pinenc en Gascogne et surtout dans la zone de Madiran ; Pinenc vient de « Pienc » caractérisant la forme de la grappe en pomme de pin aux baies pignées. Couahort en Gascogne se rapporte au pédoncule épais des grappes. Camirouch se réfère à la couleur rouge des pieds de Fer. Braucol viendrait de « taureau » en patois girondin ou peut être de l'oc « brasc » qui veut dire cassant, se référant alors aux bois de vigne.
Mansois, Saumançois viennent eux de l'Oc « Mansès » ou « Saumancès ». Bien que l'hypothèse ne soit pas vérifiée, ces qualificatifs seraient à rapprocher du latin « Mansus » : le Manoir, et désigneraient les cépages des Maîtres donnant des vins de qualité.

La couleur : rouge

L'origine géographique
De la famille des Carmenets, il serait originaire du Pays Basque espagnol. Du fait de sa rusticité et de la qualité des vins produits, il a été abondamment diffusé le long des chemins Jacquaires avec une mention particulière pour les moines des Abbayes de Madiran et de Conques. Ces derniers avaient compris que ce cépage pouvait s'adapter à des conditions de culture difficiles.

Les filiations
Surement un des plus anciens cépages du Sud Ouest n'ayant pas subi de modifications au fil des siècles, il appartient à la famille des Carmenets du fait de ces similitudes ampélographiques. Cependant aucun lien génétique direct n'a pour l'instant été avéré avec le Cabernet Franc. Il semble que le Fer Servadou soit le descendant direct d'une lambrusque endémique du piémont pyrénéen espagnol.

Les appellations qui l'utilisent et /ou zones de production majeures à l'étranger
Il est utilisé dans tout le Sud-Ouest mais seule l'appellation Marcillac l'a conservé en cépage principal. Gaillac est surement sa deuxième patrie, alors que la Gascogne l'a peu à peu délaissé au profit du Tannat et des cabernets au cours du siècle dernier.

Le potentiel de production
Ce cépage rustique a la capacité de s'adapter à des conditions climatiques limites. Sa bonne résistance à l'Oïdium lui a valu de détrôner le Menut (forme ancestrale de Cabernet Sauvignon) à Marcillac. Par contre, il est très sensible aux cicadelles des grillures (insecte suceur piqueur). En cas de forte attaque, il n'est pas rare de voir la maturité des raisins bloquée. Il possède un cycle végétatif long et une maturité de troisième époque.
Il doit être taillé long du fait de la présence d'yeux non viables sur la baguette de taille.

Les plus belles expressions / potentiel œnologique.
Le Fer donne des vins d'une couleur rouge brillante, son intensité aromatique est aussi importante que sa complexité. Il donne des vins d'une très grande fraicheur aux arômes comparables à ceux des cabernets et notamment du Cabernet Sauvignon. La violette, la réglisse, le poivron et le zan évoluent en partie à l'élevage sur des notes toutes aussi fraîches comme le thym, le poivre gris....

 

Tel +33 (0)5 59 05 14 66 – Fax :  +33 (0)5 59 05 47 09 – Email : sudouest@osmin.fr

Lionel Osmin et Cie - 9 rue ADA BYRON - 64000 PAU